N’oublions pas que la meilleure tablette est et restera encore l’iPad cette année.

Sur les 250.000 Xoom livrées par Motorola, 40 % seulement auraient été vendues, selon Deutsche Bank. Les tablettes sous Android pâtissent de leurs prix élevés vu leur qualité hardware et d’une offre « d’applis » insuffisante.

Les tablettes WebOS, 100 % seront vendues bradées. Mais combien seront réellement utilisées dans quelques mois vu l’offre famélique d’applications pour ce système qui risque de finir comme une tablette sous linux pour des geeks programmeurs.

La Xoom de l’américain Motorola et la Galaxy Tab du sud-coréen Samsung, perçues comme les alternatives les plus crédibles, n’ont pas eu le succès escompté. Motorola a livré 250.000 Xoom à ses distributeurs, avec des ventes finales, qui n’excéderaient pas 100.000 unités, selon les analystes de Deutsche Bank, soit 40 % seulement. Idem chez Samsung qui a livré deux millions d’exemplaires de sa tablette sortie en octobre 2010. Depuis silence radio de la part du coréen sur les ventes réels. Au cours de la même période, entre octobre et décembre, l’iPad a été écoulé à 7 millions d’iPad. De plus qui a comparé l’utilisation d’un tablette Androïd et un iPad. La comparaison est vite définitive.

Premier problème : le prix. La Galaxy Tab a été commercialisée à 699 euros et la Xoom, à 800 dollars. Des prix élevés dans l’absolu et peu compétitifs par rapport à la deuxième version de l’iPad, lancée en mars, vendue entre 499 à 829 dollars selon les modèles. Ce positionnement prix haut de gamme est en contradiction avec ce qui a fait le succès d’Android dans la téléphonie mobile. Les fabricants de smartphones sous Android ont en effet bénéficié d’importantes subventions des opérateurs – ravis de soutenir les challengers du trublion Apple qui leur imposait sa loi ? au point d’abaisser parfois le prix de vente à 1 euro, contre 129 euros pour l’iPhone dernière génération. Or les opérateurs ne subventionnent pas ou peu les tablettes, plutôt vendues sans abonnement.

L’iPad, jugée valeur sûre avec raison

Autre handicap : l’offre pléthorique de tablettes sous Android. Perdus face à la trentaine de modèles commercialisés, aux fonctionnalités et design proches, certains consommateurs se rabattent sur une valeur sûre, l’iPad, qui a fait ses preuves auprès de 15 millions d’utilisateurs pour la première version. « Les propriétaires d’iPad ne sont pas uniquement des «Applemaniaques », souligne le cabinet comScore dans une récente étude sur le marché américain, précisant que « 14 % possèdent un smartphone sous Android » et non un iPhone. La fidélité des clients à la pomme est avérée, celle à Android reste à prouver.

Enfin, du côté des contenus, livres, jeux, payants ou gratuits, à télécharger, qui font tout l’intérêt des tablettes, seules 7.000 applications sont disponibles pour les modèles équipés de la version Honeycomb d’Android, les 300.000 autres n’étant pas forcément compatibles, quand plus de 75.000 applications spéciales iPad dans disponibles sur l’App Store dont les 350.000 autres sont presque toutes utilisables sur tablettes. Selon IDC, l’intérêt des développeurs pour Android s’est d’ailleurs émoussé au profit de la solution Apple du fait de la tiédeur de l’accueil reçu par les tablettes et de la « fragmentation » de l’écosystème Android (multiples versions de l’OS et des appareils, etc). Et que dire des applications le plus souvent piratés sous Androïd au lieu d’être acheté pour récompensé le travail des développeurs. Un éco-système avec un OS gratuit et des téléphones pas cher, ne peux attirés des clients qui ont l’envie de payer leur application quitte à boire un peu moins de café le matin pour économiser les quelques euros.

Le cabinet Gartner estime qu’Apple devrait continuer à dominer le marché mondial des tablettes, avec une part de 63,5 % en 2012, contre moins de 25 % pour Android.

DE plus l’arrivée d’iOS 5 et de ces nouveautés risque fort de faire basculer de nombreux clients sur la tablette d’Apple en cette fin d’année. Ils ont bien raison et le père Noël a déjà choisis. Si Apple fait une baisse de prix pour la fin d’année juste sur l’iPad 1 ça risque de faire du bruit.

2 Réponses to “N’oublions pas que la meilleure tablette est et restera encore l’iPad cette année.”

  1. Bonjour, je ne suis pas tellement d’accord avec cet article. J’ai plusieurs appareils Apple (MacBook pro, Iphone 4 et IPad) et j’ai fait l’acquisition depuis peu d’une tablette Asus Transformer. J’ai vraiment été conquise par Honeycomb qui est bien plus ouvert qu’IOS et mieux adapté aux tablettes grand format. Le hardware n’est pas en reste car la connectique est plus poussée et l’écran de meilleur qualité. Sans compter qu’on peut aussi rajouter un clavier incluant une 2eme batterie et des ports USB. Et le prix de la tablette + le clavier est inférieur à un IPad 2…
    Non, vraiment, j’ai le sentiment qu’Apple s’est fait distancé sur le plan des tablettes. Je reste fidèle à la marque Apple en ce qui concerne les ordinateurs portables où MacOS n’a pas encore été égalé en matière d’ergonomie, de productivité et de stabilité. Mais IOS reste pour moi un Iphone OS pas vraiment adapté aux tablettes.
    En matière de fabricants de tablettes Android, il n’y a pas non plus que Samsung et Motorola (Xoom)… Il y a aussi Asus, Acer, HTC, etc plus jeunes sur le marché mais plus innovants (clavier dockable, interface utilisateur crée par HTC, etc) et moins chers.
    Je suis cependant d’accord sur un point : la bibliothèque d’applications spéciales tablettes pour Android est plus petite que celle de l’App store. Mais d’après ce que j’ai pu lire sur différents articles, le nombre d’applications pour Honeycomb croît plus vite que celui pour IPad. A suivre donc.
    Et IOS 5 ? D’après ce que j’ai pu voir, il y a beaucoup d’emprunts à Honeycomb (barre de notification, notamment).

  2. Merci de votre analyse. Je suis d’accord sur le côté ouverture du système Androïd face à iOS et je regrette souvent au travail cet aspect dont Apple n’a pas fait fort pour l’utilisateur. Je ne connais pas cette tablette Asus pour juger du hardware.
    Par contre mes contacts équipés sur honeycomb m’indique tout de même que pour travailler, celui-ci n’est pas encore dans la fluidité et la facilite de l’iPad (travaux bureautique et graphiste). Mais peut-être que le hardware de leur tablette mais pas le votre. À suivre

Laisser moi votre sentiment....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s