Thunderbolt : débarquement en cours

Depuis son arrivée en février dernier avec les MacBook Pro, on a beaucoup entendu parler le la nouvelle interface Thunderbolt conçu par Intel et qu’Apple à implémenter sur ces derniers matériels.

Juste après sa présentation sur les nouveaux MacBook Pro, on avait pu suivre les habituelles déclarations d’intentions et de soutien des différents constructeurs de périphériques informatiques. Par la suite, hormis les effets d’annonce et de prototypes lors des différents salons ou articles de presse technologique. À quelques rares exceptions près et hormis Apple qui a pris les devants sur cette technologie en l’inscrivant dans tous ces matériels récents. L’attente semble maintenant prendre fin et les annonces se transforment en matériel concret.

En effet, à l’occasion des salons de début septembre (IFA de Berlin et IBC d’Amsterdam), débarquent enfin les premiers périphériques Thunderbolt.

Disque dur externe et système RAID

Pour l’heure on retrouve sur l’Apple Store la société Promise avec ses Pegasus RAID, vendus sur l’Apple Store depuis quelques temps déjà, les autres constructeurs de stockage externes se réveillent enfin ! Heureusement car les prix sont pour l’heure élevé et seul l’arrivée de nombreux constructeurs sur cette technologie permettrais une baisse de prix permettant une ouverture de celle-ci vers une plus grande d’utilisateurs.

En plus de ses disques durs de 4 To, Hitachi a profité du salon IBC d’Amsterdam pour annoncer officiellement que ses prochains boîtiers G-RAID seront équipés de ports Thunderbolt (et d’une capacité de 2*4 To).

Stockage toujours mais en version miniaturisée chez LaCie, qui devrait d’ici la fin du mois commercialiser son Little Big Disk, à base de deux SSD. Par ailleurs, le prototype de leur grand frère, 2Big Thunderbolt, a été aperçu à Amsterdam. Mais j’aime pas avec ce gros voyant bleu en plein milieu.

Sonnet est également de la partie, avec son Fusion D800TBR5 et ses 8 disques en RAID. On attend les dates de livraison et surtout le prix.

Profitons-en pour rappeler que, comme le Firewire (et à l’inverse de l’USB), le Thunderbolt est chaînable. Vérifiez donc bien à l’achat que vos disques Thunderbolt ont deux ports, pour pouvoir en connecter jusqu’à 6 sur une même chaîne (ou 5, suivis d’un moniteur DisplayPort).

Côté vidéo

Les hautes performances du bus vont certainement le destiner au moins dans un premier temps aux professionnels ou amateurs exigeants et fortunés, et c’est sans surprise par le monde de la vidéo pro que le Thunderbolt fait enfin sa rentrée.

Blackmagic met en avant « Ultra Studio 3D », une interface de capture / sortie HD-SDI, taillée pour la 3D, ainsi que sa petite sœur « Intensity Extreme ».

Toujours dans la vidéo, AJA présente aussi son interface externe IO XT, qui a le bon goût de disposer d’un second port Thunderbolt pour être chaînable, contrairement à la solution de Blackmagic.

Enfin, du côté de Matrox, les boîtiers MXO2 à port Thunderbolt sont aussi annoncés pour ce mois de septembre.

Du PCI express externe ?

Sonnet, qui avait été un des premiers à annoncer des périphériques compatibles Thunderbolt, proposera en octobre Echo, un petit lecteur ExpressCard 34. Les possesseurs de ces cartes d’extension pour MacBook Pro apprécieront de pouvoir les utiliser désormais de manière externe, sur tout Mac à port Thunderbolt, afin d’y apporter (entre autres possibilités) des ports USB 3 ou eSATA.

Par ailleurs, Sonnet avait déjà pris l’habitude de « racker » le Mac mini, en remplacement du défunt Xserve. C’est donc assez logiquement que l’évolution du RackMac intègre désormais un emplacement pour carte PCIe, relié au Mac mini via Thunderbolt. Pour ceux qui n’ont pas d’armoire à serveur dans leur salon, Sonnet proposera également cet automne des châssis d’extension pour une carte PCIe, à poser sur son bureau.

Magma aussi prépare un boîtier à cartes PCIe, mais voit les choses en grand avec un chassis contenant trois emplacements pour carte PCIe.

On retrouve cette même idée de PCIe externe via Thunderbolt chez CalDigit, qui propose le ThunderExpress, un boîtier permettant d’utiliser via Thunderbolt leurs systèmes RAID existants (en PCIe).

Conclusion

Enfin, c’est évidemment avec Apple que l’on termine ce tour d’horizon : annoncé fin juillet, le Thunderbolt Display, station d’accueil ultime pour MacBook (Air/Pro), ne devrait maintenant plus tarder à pointer le bout de ses pixels. Moi j’ai déjà commandé la bête et me languis de le branché sur mon MBA.

Du côté de la force obscure de l’informatique (windows par exemple ^^), plusieurs constructeurs ont d’ores et déjà informé l’arrivée de matériel avec cette nouvelle sortie thunderbold. Bonne nouvelle pour l’avenir de cette technologie et signe avant-coureur d’ne baisse des prix sur les périphériques associés.

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Laisser moi votre sentiment....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s