Facebook vs Apple : 1er Round…

La semaine dernière, Facebook est devenu non seulement un concurrent à Apple, mais aussi le leader de ces concurrents.

Facebook a annoncé une série d’initiatives et de partenariats que nous pouvons définir comme un futur « centre de divertissement primaire. »

Ainsi les 800 millions d’utilisateurs de Facebook seront capables de jouer et de partager de la musique via Spotify, MOG, RDIO, Rhapsody, Turntable.fm, Vevo, Slacker, Songza, TuneIn, iheartradio, Deezer, Earbits, Jelli, mixcloud et d’autres services, à partir de nouveau profil et fil RSS.

Facebook va permettre la découverte, le partage, l’achat et la location de films et d’émissions TV via Netflix, Hulu, Blockbuster, IMDB, Dailymotion et Flixter.

Et tout comme l’iPAd, Facebook annonce des partenariats avec le Wall Street Journal, le Washington Post, Slate, l’Associated Press, Reuters, Yahoo Nouvelles et autres permettant de faire le site de Facebook un kiosque de journaux en ligne par défaut.

Facebook est donc devenu avec cette pluie d’annonce le «business model» le plus dangereux pour Apple cumulant les attributs de Microsoft, Google et Sony combinées.

Apple n’est pas tellement une entreprise d’électronique grand public car elle est devenue ces dernières années une énorme plateforme multimédia. Son succès dans les 10 dernières années a été de changer nos habitudes dans notre consommation de médias et de contenu numérique.

Dans la dernière décennie, Apple a réussi au-delà de l’imagination avec des produits comme iPod, iTunes, iPhone, l’App Store, l’Apple Store et l’iPad Et bien que l’Apple TV n’a pas réussi sur le même niveau que les autres, il est tout de même un produit encore assez cool à utiliser (j’en ai un et depuis toutes mes locations de film passe par elle).

Le trame commune de toutes ces succès, c’est la recherche d’une stratégie d‘unification par Apple du besoin utilisateur envers l’expérience des médias et des contenus à consommer sur ceux-ci.

Cette stratégie représente un modèle pour la manière dont nous jouissons de la culture électronique livrable : Nous découvrons, acheter et écouter de la musique, films, séries TV, livres, livres audio, des magazines, des journaux sur iTunes, puis jouer ou les voir sur n’importe quel gadget d’Apple que nous aimons.

Maintenant Facebook a présenté un « business model » directement en compétition avec celui d’Apple. Le modèle de Facebook est la découverte de contenu numérique non pas à travers un logiciel mais en surveillant notre consommation de numérique et en nous proposant des recommandations vis à vis de celle-ci, mais aussi par le partage des goûts et choix de nos amis et de nos relations dans leur réseau social.

Ainsi, quand nous pourrons voir les chansons que nos amis écoutent, d’en discuter avec eux mais aussi les écouter. Nous allons permettre à nos amis d’influencer nos achats et nos locations numériques pour la télévision, les films et toutes sortes de contenus musicaux.

L’initiative de Facebook a des détracteurs mais il faut reconnaître à Facebook sa recherche d’exploitation massive de son réseau social (Mark Zuckerberg affirme attire avoir un demi-milliard d’utilisateurs quotidien) pour attirer l’attention sur des alternatives à la solution d’iTunes d’Apple.

Si Facebook réussit sa transformation en tant que « centre de divertissement primaire », la société menace l’ensemble des activités d’Apple, et son avenir de croissance fulgurante. Apple aura l’obligation de réagir et son appelée « Ping » uniquement lié à la relation sociale autour de la musique devra obligatoirement réussir et s’élargir vers d’autres médias. Actuellement celle-ci est loin d’être un succès mais impossible d’avoir des chiffres sur celui-ci.

Restons social et Open

En ce moment, le seul candidat réel à Facebook pour sa couronne sociale du Web est Google, avec son réseau Google+. Il fournit un excellent modèle pour une future solution d’Apple. Pour commencer, Google+ a démontré que vous pouvez utiliser le courrier électronique pour inclure son réseau social réel dans l’adressage de ses messages, même si votre famille et vos amis n’ont jamais entendu parler du réseau social. Google a compilé sur son réseau social une large mesure des services existants. Profils Google combinées, Gmail, Picassa, Talk, vocaux, contacts et autres offres existantes. De plus ils ont dépouillés Google Buzz pour utilisé ces composants comme blocs de construction pour le fonctionnement de Google +. Ils ont également fait une solution au design réussi du côté l’interface, en particulier les cercles Google+.

Apple pourrait s’en inspirer. Ils pourraient intégrer Ping, MobileMe / icloud, Contacts, iTunes et FaceTime en un élégant réseau social. En fait, Apple a déjà en main les éléments les plus difficiles et les plus coûteux d’un réseau social.

Google est devenu le plus proche de conquérir la couronne d’Apple sur la partie mobilité, d’abord avec sa plateforme Android et ensuite avec l’acquisition de Motorola. Facebook et Google se battent pour l’avenir de la mobilité, le partage de médias et en fait l’avenir de l’Internet social. Ils sont aussi les deux plus grandes entreprises avec l’audace de défier Apple sur ses métiers de base. Je met Microsoft de côté car pour l’heure il observe et place leur premier élément avec difficulté sur l’échiquier numérique.

Il est parfaitement logique pour Apple de riposter et de contester a ces deux sociétés leur leadership dans le monde des réseaux sociaux. Apple a moins d’usager que Facebook et Google. Mais les siens sont les plus fidèles dans le milieu des technologies.

Apple a actuellement avec les fonctions de son service icloud, le stockage en ligne des photos et documents, musique, films, livres et autres contenus, ainsi qu’une plate-forme de messagerie.

Votre Argent

Facebook et Google n’ont pour l’heure pas vos renseignements bancaires (heureusement d’ailleurs vu leur activité de commerce publicitaire). Tout ce beau monde veut devenir les nouveaux Amazon, Apple, où les utilisateurs cliquent sur un bouton pour dépenser de l’argent. Facebook et Google ont l’intention d’utiliser des fonctions intégrées de réseau social pour vous motiver à enregistrer toutes les informations de votre carte de crédit sur ces sites de réseaux sociaux en un seul clic d’achat.

Pendant ce temps, Apple a déjà ces renseignements bancaires. L’intégration des achats de musique, de cinéma et de télévision sur un réseau social pourrait arriver rapidement et avec une grande échelle via un réseau d’Apple. Cela bien avant qu’il se passe réellement quelque chose sur Facebook ou Google. Un plus non négligeable pour prendre un certain poids rapidement face à ces deux concurrents.

Il serait également intéressant d’intégrer et d’exploiter les données de localisation, et donc une liaison en ligne avec la vie réelle et ses activités sociales. D’ores et déjà certaines preuves indiquent qu’Apple prévoit quelque chose sur ce point : on a découvert du code enterré dans le site Web icloud qui renvoie à une fonction appelée « Find My Friends», qui suggère au moins une fonction ressemblant à Google Latitude.

Facebook a défié Apple sur l’avenir de la consommation des médias. Je pense qu’Apple devrait maintenant leur répondre sur leur propre terrain de jeu tout en faisant ce qu’ils font si bien : Remplacement de la laideur de la confusion et d’une gestion maladroite proposé sur Facebook avec une alternative de qualité supérieure, élégante, belle, simple et propre.

Moi, j’ai fermé mon compte Facebook ce WE, rien a voir avec l’objet de cet article mais depuis plusieurs mois je suis complétement décu par ces soi-disant réseau sociaux virtuel qui m’apporte rien de neuf à mes relations amicales ou familiales. Et vous ?

Pour finir, j’espère simplement qu’Apple sera nous inventer tout simplement  autre choses…. Think autrement…

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Laisser moi votre sentiment....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s