Galaxy S3 taille Mini : Bien mais bof et l’iPhone bat déjà le S3 sur le surf

Samsung a levé le voile sur un nouveau produit, suite aux rumeurs de sortie imminente d’un Galaxy mini. Il s’agit bien d’un Galaxy SIII mini, tant par la taille que par les caractéristiques techniques.

Le S3 mini offre un écran de 4 pouces (comme l’iPhone d’Apple qu’il compte concurrencer avec ce nouveau modèle ?) Super Amoled, mais seulement en WVGA (480 x 800 points), contre les 4,8 pouces du grand frère.

Il est motorisé par un chipset double cœur ST-Ericsson NovaThor U8420 à 1 GHz épaulé de 1 Go de RAM. L’appareil est proposé en 8 Go ou 16 Go de mémoire de stockage extensible par microSD (32 Go). Le tout dans un encombrement plutôt réduit (121,6 x 63 x 9,9 mm) pour un poids plume (111,5 g).

Sous Jelly Bean

Côté réseau, il faudra se contenter du HSDPA 14,4 Mbit/s (5,76 Mbit/s en émission). Wifi n, Direct et hotspot sont supportés, tout comme le Bluetooth 4 et le NFC. À noter, le support du GPS et de Glonass, le réseau satellite d’Europe de l’Est. L’appareil photo capture des images en 5 millions de pixels (0,3 Mpx en frontal), flash LED fourni.

Bon point, le Galaxy S3 mini est livré sous Android 4.1 Jelly Bean (ce n’est pas le cas de tout le monde, y compris dans le haut de gamme chez Motorola par exemple). Son navigateur par défaut supporte le HTML5. Il restera à vérifier l’autonomie de la batterie de 1500 mAh, néanmoins conventionnelle dans les appareils de milieu de gamme.

Un Advance avancé

Sur le papier, le S3 mini contentera donc les utilisateurs qui fuient les (trop) grands écrans qui ne rentrent plus dans la poche de pantalon et tiennent mal dans les (petites) mains. Dans les faits, le S3 mini s’apparenterait plus à un Galaxy S Advance remis à niveau, selon GSMArena qui a eu l’occasion de prendre en main l’appareil.

Le Galaxy S3 mini sera disponible en novembre en France autour de 429 euros TTC (version 8 Go) hors subvention opérateur. Un prix plus élevé que le prometteur Motorola Razr i.

Pour ma part je pensez qu’il ferait du mal à l’iPhone 5 avec notamment son écran 4″. Mais à choisir, l’iPhone 5 est mieux.

En même temps je complète avec les derniers chiffres dans la guerre entre ces 2 sociétés.

Un indicateur permet d’avoir une idée de l’importance des ventes d’iPhone 5. Il s’agit de regarder le volume de trafic reçu par les sites en provenance du dernier né d’Apple :

Le réseau de publicité Chitika, coutumier de ces analyses grâce à son réseau de sites, s’est livré au comptage et il apparait que le trafic issu de l’iPhone 5 aurait déjà dépassé celui engendré par le Samsung Galaxy SIII, sorti pourtant 4 mois avant. Ainsi, sur la semaine du 3 au 9 octobre dernier, la part de trafic comparée en provenance d’iPhone 5 est de 56 % contre 44 % pour les Samsung Galaxy SIII.

graph2.jpg

Attention, il faut nuancer ce chiffre : cela ne signifie pas forcément qu’il y a déjà plus d’iPhone 5 que de Galaxy SIII en circulation, en effet, les utilisateurs d’iPhone ont de longue date montrés au travers de ces études une plus grande propension à surfer sur Internet que leurs homologues sous Android.

On verra si cette tendance se confirme avec les chiffres d’Apple dans quelques jours. Tout cela reste encore dans la logique du passé….

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Laisser moi votre sentiment....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s