Le Web : Un immense marché aux puces pour 72% des internautes

Acheter et vendre entre particuliers est désormais un geste banal sur Internet en France. 72 % des internautes français s’y adonneraient selon le dernier baromètre d’OpinionWay réalisé pour le compte de La Poste et Priceminister.

Leboncoin

Si les cybermarchands français sont chaque année plus nombreux et génèrent toujours plus d’argent, les plateformes permettant aux particuliers d’acheter et de vendre des produits entre eux ne sont pas en reste. Que ce soit des sites comme Priceminister, eBay ou les sites de petites annonces classiques, ils profitent à plein de ce marché ancien, qui fonctionnait exclusivement dans le passé via les petites annonces des journaux et les marchés, trocs et autres vide-greniers.

L’étude de La Poste et de Priceminister note d’ailleurs, sans grande surprise, que pour 89 % des internautes, le réseau des réseaux est le moyen le plus efficace d’acheter et vendre entre particuliers, tandis qu’ils ne sont que 48 % à en penser de même pour les brocantes et les vide-greniers.

Déposer une annonce gratuitement est capital

Le baromètre rajoute que quatre acheteurs et vendeurs sur cinq sur Internet réalisent un tel acte au moins deux fois par an, tandis que 32 % affirment vendre au moins une fois par mois et 28 % achètent au moins une fois par mois. Une activité régulière qui s’explique assez aisément : 58 % des internautes se rendant sur un site d’achat/vente entre particuliers estiment que la gratuité de la mise en vente est un critère prioritaire, tandis que 50 % en pensent de même pour la garantie de paiement pour le vendeur, et 34 % pour l’assistance en cas de litige avec l’acheter. Ces deux derniers points font pourtant parti des faiblesses de nombreux sites de petites annonces. Le fait que Priceminister soit derrière ce baromètre ne doit pas être étranger à la mise en avant de ces statistiques.

Ce baromètre, justement, dresse les cinq types de produits les plus achetés et les plus vendus sur le web entre particuliers lors des douze derniers mois. Les livres, les vêtements et les jeux vidéo figurent dans le top 3 tout aussi bien des ventes que les achats, sachant que 43 % des internautes ont acheté des livres (40 % des vêtements), et 34 % d’entre eux en ont vendu (32 % pour les vêtements). Les DVD et les jouets complètent le top 5 des achats, tandis que les meubles et les jouets complètent le top 5 des ventes.

Les différents freins à l’achat et à la vente sur internet

Enfin, l’étude s’est penchée sur les différents freins à l’achat et à la vente sur internet par les particuliers. Bien entendu, pour la moitié des sondés, le fait de ne pouvoir toucher et voir de ses propres yeux le produit acheté est un problème majeur. L’autre difficulté primordiale est tout simplement la crainte de « se faire avoir ». 75 % des internautes sondés sont ainsi dans ce cas.

Mais bien d’autres freins existent à l’achat. Les plus jeunes estiment ainsi pour un grand nombre (59 % d’entre eux) que les frais de port sont un véritable problème. Quant aux seniors, la peur de tomber sur de la contrefaçon est importante pour 43 % d’entre eux.

Les points ci-dessus s’intéressent cependant aux acheteurs. Mais quid des vendeurs ? Le baromètre montre notamment que ces derniers craignent en premier lieu de ne pas être payés par les acheteurs. Une donnée qui là encore n’est pas mise en avant par hasard, Priceminister mettant en avant son rôle d’intermédiaire.

Source : PC Inpact.fr

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Laisser moi votre sentiment....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s