Fonds d’investissement , tendance à la baisse pour les volumes investis

Le venture capital américain a investi 7,5 milliards de dollars dans 835 projets au cours du troisième trimestre 2012.

Si les investisseurs en capital américains continuent de soutenir les projets, ils sont toujours plus nombreux a recevoir des fonds de VC (venture capital ou fonds d’investissement), la tendance pour l’année 2012 se confirme à la baisse sur les volumes investis. Les VC soutiennent les projets mais investissent moins !

Le troisième trimestre aura une lourde part dans le recul des investissements. Alors que le second trimestre avait enregistré un bon chiffre en matière d’investissements, 8,2 milliards de dollars (après un premier trimestre noir à 5,9 milliards), le troisième trimestre recule de nouveau avec 7,5 milliards investis. La trêve estivale ne justifie pas tout, les VC s’affichent plus frileux coté finances.

Pour autant, les engagements des VC sur les projets ne cessent de progresser. 785 projets soutenus au premier trimestre, 812 au second, et 835 au troisième… En revanche, la moitié des projets qui ont fait l’objet d’un ‘deal’ ont levé peu de fonds.

La mobilité privilégiée

Les projets autour de la mobilité emportent le morceau, ils ont représenté 13% des investissements au cours du troisième trimestre, en augmentation de 75% sur un an. Les projets dans la santé progressent en investissement mais reculent en nombre de ‘deals’. Un secteur s’effondre, ne cessant de reculer tant dans les investissements que dans les projets, les technologies vertes.

Quatre régions américaines dominent, sans surprise : la Silicon Valley, suivie par le Massachusetts, la Californie du Sud, New York. Elles sont suivies par la Pennsylvanie et la Virginie. Ce dernier état est par ailleurs celui qui a levé le plus de fonds… après la Californie. A noter que l’état de New York enregistre depuis 5 trimestres le plus grands nombre de ‘deals’, dont la moitié (49%) sont les plus petits en montants investis.

Du « little VC » au million de dollars

Enfin notons deux tendances divergentes. La partie médiane de capital-risque de démarrage a pour la première fois atteint le million de dollars, démontrant que certains investisseurs n’hésitent plus à élever le ticket d’entrée sur des projets. Mais dans le même temps le « little VC », le petit investissement de départ, est de plus en plus fréquent. Les investisseurs apprécient cette approche de financement réduit qui limite les risques et permet de multiplier les participations à des projets et donc de multiplier les chances de succès.

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Laisser moi votre sentiment....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s