Europe vs Neutralité du Net – Vers un bridage du BitTorrent et des VPN ?

Le projet de la neutralité du net par l’Europe a été adopté et risque de faire du bruit et de réduire encore plus les libertés en ligne. Il y a en effet des craintes de bridage des connexions VPN et des débits BitTorrent.

netneutrality

Le Parlement européen a adopté mardi 27 octobre en seconde lecture la recommandation sur le marché unique européen des communications électroniques (télécoms), qui fixe un cadre sur la neutralité du net dont la portée réelle reste très douteuse.

Ce nouveau projet européen est sans conteste un énième danger pour tous les internautes. Dans les grandes lignes, l’élément qui interpelle de suite est la possibilité pour les FAI d’identifier et de brider certaines connexions en fonction du protocole utilisé (gestion de trafic discriminatoire). Parmi les protocoles cités clairement se trouvent le BitTorrent et le VPN. De plus, le trafic premium payant pourra être mis en avant et priorisé. La neutralité du Net est donc une nouvelle fois mise à mal. Le seul point positif à retenir pour les internautes : l’abandon des frais de roaming par les opérateurs d’ici juin 2017.

La décision d’un Web bridé et multi-vitesses appartient au Parlement européen et à son imminente unification des réglementations. Cet accord est d’ores-et-déjà qualifié de « peu ambitieux », par le Bureau européen des Unions de Consommateurs (BEUC), voire « d’incohérent et peu clair » par le groupement d’activistes européens Save the Internet.

La problématique de la neutralité du Net

Les règles actuelles de la neutralité du Netinterdisent aux FAI de brider la connexion d’un client si le réseau est congestionné. Mais si l’Europe vote la priorité des services, alors les FAI pourront arguer que les téléchargements via BitTorrent leur pose d’énormes problèmes et qu’ils doivent les passer à un niveau secondaire pour que leurs services habituels continuent de fonctionner. Moins identifiable car plus direct, le streaming pourrait aussi être visé ensuite… en clair, ça serait la solution « miracle » et radicale pour exterminer à la racine le téléchargement et streaming illégal. Mais encre faut-il pouvoir identifier la légalité d’un contenu qui transite sous forme d’octet sur une ligne !

Rappelons que BitTorrent étaient toujours les plus gros consommateurs de bande passante montante en Europe en septembre dernier, selon la dernière étude de Sandvine :

top_applications
Autant dire que cet amendement serait du pain bénit pour les majors qui pourront utiliser à fond ce mécanisme pour tenter de censure les flux jugés indésirables pour leur juteux business. Bien entendu, le Torrent serait un point de départ au bridage mais celui-ci pourra ensuite être facilement élargit pour les VPN. Et là, les conséquences pourront êtres vraiment fâcheuses…

Le cas du bridage des VPN en détail

Les VPN aussi pourraient se trouver visés, selon la directrice de l’école de droit de Stanford Barbara van Schewick, interrogée par TorrentFreak :

« C’est un vrai problème pour les applications P2P. Les FAI brident régulièrement ou interfèrent d’autres manières avec les applications de partage de fichiers en pair à pair pour gérer les congestions de réseaux si aucune règle de neutralité du Net ne les en empêche. Le chiffrement fait qu’il est impossible d’identifier le type d’application, donc les FAI qui implémentent ce genre de gestion du trafic classent généralement ce type de trafic dans les débits lents », explique-t-elle.
Les VPN sont souvent désignés comme cibles prioritaires car ils permettent de chiffrer la connexion et empêchent par ce biais les FAI d’utiliser le DPI (Deep Packet Inspection) qui leur est nécessaire pour espionner les internautes. De plus, les majors sont de plus en plus proches des FAI, car le DPI pourrait leur permettre d’espionner le contenu téléchargé par les internautes. Etant donné que le VPN chiffre la connexion de bout en bout, il est impossible de savoir ce que l’internaute a téléchargé. C’est donc actuellement la seule barrière pour se protéger !

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Laisser moi votre sentiment....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s